Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 20:35
Dimanche 26 Juin 2016.



13e dimanche du temps ordinaire

 Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 9,51-62.


Comme s’accomplissait le temps où il allait être enlevé au ciel,
Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem.

Il envoya, en avant de lui, des messagers ;
ceux-ci se mirent en route et entrèrent dans un village de
Samaritains pour préparer sa venue. Mais on refusa de le recevoir,
parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem.
Voyant cela, les disciples Jacques et Jean dirent :
« Seigneur, veux-tu que nous ordonnions qu’un feu tombe du ciel
et les détruise ? »

Mais Jésus, se retournant, les réprimanda.
Puis ils partirent pour un autre village.
En cours de route, un homme dit à Jésus :
« Je te suivrai partout où tu iras. »
Jésus lui déclara :
« Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ;
mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. »
Il dit à un autre : « Suis-moi. » L’homme répondit :
« Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. »
Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts.
Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. »
Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ;
mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. »
Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue, puis
regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »

 

Published by Site paroissial. - dans Evangile du dimanche
commenter cet article
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 20:11
Dimanche 19 Juin 2016.

Douzième dimanche

du temps ordinaire.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 9,18-24.

En ce jour-là, Jésus était en prière à l’écart.
Comme ses disciples étaient là, il les interrogea :
« Au dire des foules, qui suis-je ? »
Ils répondirent : « Jean le Baptiste ; mais pour d’autres, Élie ;
et pour d’autres, un prophète d’autrefois qui serait ressuscité. »
Jésus leur demanda :
« Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »
Alors Pierre prit la parole et dit : « Le Christ, le Messie de Dieu. »
Mais Jésus, avec autorité, leur défendit vivement de le dire à
personne, et déclara : « Il faut que le Fils de l’homme souffre
beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et
les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »
Il leur disait à tous :
« Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même,
qu’il prenne sa croix chaque jour et qu’il me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra
sa vie à cause de moi la sauvera. »

 

Published by Site paroissial. - dans Evangile du dimanche
commenter cet article
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 13:45
11ème Dimanche du Temps Ordinaire

11ème Dimanche du Temps Ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 7,36-50.8,1-3. 

 

En ce temps-là, un pharisien avait invité Jésus à manger avec lui. 
Jésus entra chez lui et prit place à table. 
Survint une femme de la ville, une pécheresse. 
Ayant appris que Jésus était attablé dans la maison du pharisien, 
elle avait apporté un flacon d’albâtre contenant un parfum.
Tout en pleurs, elle se tenait derrière lui, près de ses pieds, 
et elle se mit à mouiller de ses larmes les pieds de Jésus. 
Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers 
et répandait sur eux le parfum.
En voyant cela, le pharisien qui avait invité Jésus se dit en lui-même : 
« Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, 
et ce qu’elle est : une pécheresse. »
Jésus, prenant la parole, lui dit : 
« Simon, j’ai quelque chose à te dire. – Parle, Maître. »
Jésus reprit : « Un créancier avait deux débiteurs ; 
le premier lui devait cinq cents pièces d’argent, l’autre cinquante.
Comme ni l’un ni l’autre ne pouvait les lui rembourser, 
il en fit grâce à tous deux. 
Lequel des deux l’aimera davantage ? »
Simon répondit : 
« Je suppose que c’est celui à qui on a fait grâce de la plus grande dette. 
– Tu as raison », lui dit Jésus.
Il se tourna vers la femme et dit à Simon : « Tu vois cette femme ? 
Je suis entré dans ta maison, et tu ne m’as pas versé de l’eau sur les pieds ; 
elle, elle les a mouillés de ses larmes et essuyés avec ses cheveux.
Tu ne m’as pas embrassé ; elle, depuis qu’elle est entrée, 
n’a pas cessé d’embrasser mes pieds.
Tu n’as pas fait d’onction sur ma tête ; 
elle, elle a répandu du parfum sur mes pieds.
Voilà pourquoi je te le dis : ses péchés, ses nombreux péchés, 
sont pardonnés, puisqu’elle a montré beaucoup d’amour. 
Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d’amour. »
Il dit alors à la femme : « Tes péchés sont pardonnés. »
Les convives se mirent à dire en eux-mêmes : 
« Qui est cet homme, qui va jusqu’à pardonner les péchés ? »
Jésus dit alors à la femme : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! »
Ensuite, il arriva que Jésus, passant à travers villes et villages, 
proclamait et annonçait la Bonne Nouvelle du règne de Dieu. 
Les Douze l’accompagnaient,
ainsi que des femmes qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais : 
Marie, appelée Madeleine, de laquelle étaient sortis sept démons,
Jeanne, femme de Kouza, intendant d’Hérode, 
Suzanne, et beaucoup d’autres, qui les servaient en prenant sur leurs ressources.

Published by Site paroissial. - dans Evangile du dimanche
commenter cet article
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 20:21
Dimanche 05 Juin 2016

10ème dimanche

du Temps

Ordinaire

Miracle de Naïm - Mario Minniti (1620)

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 7,11-17.

 

En ce temps-là, Jésus se rendit dans une ville appelée Naïm.
Ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu’une grande foule.
Il arriva près de la porte de la ville au moment où l’on emportait
un mort pour l’enterrer ;
c’était un fils unique, et sa mère était veuve.
Une foule importante de la ville accompagnait cette femme.
Voyant celle-ci, le Seigneur fut saisi de compassion pour elle et lui dit :
« Ne pleure pas. »
Il s’approcha et toucha le cercueil ; les porteurs s’arrêtèrent,
et Jésus dit : « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi. »
Alors le mort se redressa et se mit à parler.
Et Jésus le rendit à sa mère.
La crainte s’empara de tous, et ils rendaient gloire à Dieu en disant :
« Un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple. »
Et cette parole sur Jésus se répandit dans la Judée entière
et dans toute la région.

 

 

Published by Site paroissial. - dans Evangile du dimanche
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 12:18
Dimanche 29 Mai 2016

Dimanche du Saint-Sacrement

Evangile de Jésus ­Christ selon saint Luc (Lc 9, 11b­17)  

 

Jésus parlait du règne de Dieu à la foule, et il guérissait ceux qui en
avaient besoin. Le jour commençait à baisser.
Les Douze s'approchèrent de lui et lui dirent :
« Renvoie cette foule, ils pourront aller dans les villages et les fermes
des environs pour y loger et trouver de quoi manger : ici nous sommes
dans un  endroit désert. »

Mais il leur dit : « Donnez-­leur vous­-mêmes à manger. »  
Ils répondirent : « Nous n'avons pas plus de cinq pains et deux poissons...
à moins d'aller nous­-mêmes acheter de la nourriture pour tout ce monde.   

Jésus dit à ses disciples :                                                                                   
« Faites-­les asseoir par groupes de cinquante. »
Ils obéirent et firent asseoir tout le monde.
Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel,
il les bénit, les rompit et les donna à ses disciples pour qu'ils distribuent à
tout le monde. Tous mangèrent à leur faim, et l'on ramassa les morceaux
qui restaient : cela remplit douze paniers.  »  

                                         

Published by Site paroissial. - dans Evangile du dimanche
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 14:55

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,12-15.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« J’ai encore beaucoup de choses à vous dire,
mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter.
Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité,
il vous conduira dans la vérité tout entière.
En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même :
mais ce qu’il aura entendu, il le dira ;
et ce qui va venir, il vous le fera connaître.
Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi
pour vous le faire connaître.
Tout ce que possède le Père est à moi ;
voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui
vient de moi pour vous le faire connaître. »

 

Published by Site paroissial.
commenter cet article
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 08:11

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,15-16.23b-26.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements.
Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur
qui sera pour toujours avec vous.
Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera,
nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure.
Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles.
Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père,
qui m’a envoyé.
Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ;
mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom,
lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je
vous ai dit. »

 

Published by Site paroissial. - dans Evangile du dimanche
commenter cet article
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 21:11

Septième dimanche de Pâques

Dimanche 08 Mai 2016.
***

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17,20-26.

 

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi :
« Père saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là,
mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi.
Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi.
Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que
tu m’as envoyé.
Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils
soient un comme nous sommes UN :moi en eux, et toi en moi.
Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache
que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.
Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient
eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu
m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.
Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu,
et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé.
Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître,
pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux,
et que moi aussi, je sois en eux. »

 

Published by Site paroissial. - dans Evangile du dimanche
commenter cet article
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 08:08
Dimanche 1er Mai.

........... "Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix "

Sixième dimanche de Pâques

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,23-29.

 

Jésus lui répondit : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ;
mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous
ferons une demeure.
Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles.
Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père,
qui m’a envoyé.
Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ;
mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom,
lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je
vous ai dit.
Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ;
ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne.
Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé.
Vous avez entendu ce que je vous ai dit :
Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez
dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand
que moi.
Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ;
ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez.

 

Published by Site paroissial. - dans Evangile du dimanche
commenter cet article
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 19:35
Dimanche 24 Avril 2016.

Cinquième dimanche de Pâques.

Illustration inspirée d’une œuvre du peintre italien Duccio di Buoninsegna

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 13,31-33a.34-35.

Au cours du dernier repas que Jésus prenait avec ses disciples,
quand Judas fut sorti du cénacle, Jésus déclara : « Maintenant
le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui.
Si Dieu est glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera ;
et il le glorifiera bientôt.
Petits enfants, c’est pour peu de temps encore que je suis avec
vous. Vous me chercherez, et, comme je l’ai dit aux Juifs : “Là
où je vais, vous ne pouvez pas aller”, je vous le dis maintenant
à vous aussi. »
Je vous donne un commandement nouveau :
c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés,
vous aussi aimez-vous les uns les autres.
À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples :
si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

 

 

Published by Site paroissial. - dans Evangile du dimanche
commenter cet article

  • : Paroisse de Saint Tropez
  • Paroisse de Saint Tropez
  • : Site paroissial
  • Contact

Coordonnées Paroisse

Mr l’Abbé Jean-Paul GOUARIN –

 

Curé de N-D de l'Assomption

Vicaire : Marc de Saint-Sernin.

Presbytère 38 rue Gambetta
83990 Saint Tropez
Tél : 04 94 97 05 62
fax  : 04 94 97 69 52

Mail : paroisse.saint.tropez@gmail.com
Permanences au presbytère:
Mardi au Samedi de 10h à 12h.

IMPORTANT .

Toute demande de certificats (Baptême, Confirmation, Mariage.... etc.) doit être envoyée à l'adresse de la paroisse, par lettre et accompagnée d'une enveloppe timbrée pour le retour au demandeur .Merci de votre compréhension

 

Articles Récents

Informations Paroisse

Pape François

 

 

Abbé Marc de Saint Sernin

Vicaire de la Paroisse