Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 08:53

Trente-et-unième dimanche du temps ordinaire

 

 

Moïse disait au peuple d’Israël : « Tu craindras le Seigneur
ton Dieu. Tous les jours de ta vie, toi, ainsi que ton fils et le
fils de ton fils, tu observeras tous ses commandements et
ses ordres, que je te prescris aujourd’hui, et tu auras longue vie.
Israël, tu écouteras, tu veilleras à mettre en pratique ce qui
t'apportera bonheur et fécondité, dans un pays où ruissellent
le lait et le miel, comme te l'a promis le Seigneur, le Dieu de
tes pères. Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l'Unique.
Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute
ton âme et de toute ta force.
Ces commandements que je te donne aujourd'hui
resteront dans ton cœur.

 

Moise2.jpg

Moïse recevant les tables de la Loi. Icône russe.

 


Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 12,28b-34.

Un scribe qui avait entendu la discussion, et remarqué que
Jésus avait bien répondu, s'avança pour lui demander :
« Quel est le premier de tous les commandements ? »
Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : Écoute, Israël :
le Seigneur notre Dieu est l'unique Seigneur.
Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute
ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.
Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Il n'y a pas de commandement plus grand que ceux-là. »
Le scribe reprit : « Fort bien, Maître, tu as raison de dire que
Dieu est l'Unique et qu'il n'y en a pas d'autre que lui.
L'aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute
sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux
que toutes les offrandes et tous les sacrifices. »
Jésus, voyant qu'il avait fait une remarque judicieuse, lui dit :
« Tu n'es pas loin du royaume de Dieu. »
Et personne n'osait plus l'interroger.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible.

 

Repost 0
Published by Site paroissial. - dans Evangile
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 21:09

Solennité de la Toussaint.

 

Mes bien-aimés, voyez comme il est grand, l'amour
dont le Père nous a comblés : il a voulu que nous
soyons appelés enfants de Dieu - et nous le sommes.
Voilà pourquoi le monde ne peut pas nous connaître :
puisqu'il n'a pas découvert Dieu.
Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de
Dieu, mais ce que nous serons ne paraît pas encore
clairement. Nous le savons : lorsque le Fils de Dieu
paraîtra, nous serons semblables à lui parce que nous
le verrons tel qu'il est.
Et tout homme qui fonde sur lui une telle espérance
se rend pur comme lui-même est pur.

Première lettre de saint Jean 3,1-3.

 

 

La-Toussaint.jpg

 

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 5,1-12a.

Quand Jésus vit la foule qui le suivait, il gravit la montagne.
Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent.
Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait :
Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise !
Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés !
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu !
Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice :
le Royaume des cieux est à eux !
Heureux serez-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si
l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense
sera grande dans les cieux ! C'est ainsi qu'on a persécuté les
prophètes qui vous ont précédés.
 

 

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible -

Repost 0
Published by Site paroissial. - dans Evangile
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 20:57

Trentième dimanche du temps ordinaire.

 

 

bartimaeus.jpeg

 

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 10,46-52.

Jésus et ses disciples étaient venus à Jéricho. Et tandis que Jésus
sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse,
un mendiant aveugle, Bartimée, le fils de Timée, était assis au
bord de la route.
Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier :
« Jésus, fils de David, aie pitié de moi ! »
Beaucoup de gens l'interpellaient vivement pour le faire taire,
mais il criait de plus belle : « Fils de David, aie pitié de moi ! »
Jésus s'arrête et dit : « Appelez-le. » On appelle donc l'aveugle,
et on lui dit : « Confiance, lève-toi ; il t'appelle. »
L'aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus.
Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ?
- Rabbouni, que je voie. »
Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t'a sauvé. »
Aussitôt l'homme se mit à voir, et il suivait Jésus sur la route.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible -

Repost 0
Published by Site paroissial. - dans Evangile
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 19:31

Vingt-neuvième dimanche du temps ordinaire

 

P1010111-copie-1.JPG

Abbaye Impériale de Baume les Messieurs. L'imposante nef de 71m de long avec 10 travées

 

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 10,35-45.
 

Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s'approchent de Jésus

et lui disent :
« Maître, nous voudrions que tu exauces notre demande. »
Il leur dit : « Que voudriez-vous que je fasse pour vous ? »
Ils lui répondirent : « Accorde-nous de siéger, l'un à ta
droite et l'autre à ta gauche, dans ta gloire. »
Jésus leur dit :
« Vous ne savez pas ce que vous demandez.
Pouvez-vous boire à la coupe que je vais boire, recevoir le
baptême dans lequel je vais être plongé ? »
Ils lui disaient : « Nous le pouvons. » Il répond : « La coupe
que je vais boire, vous y boirez ; et le baptême dans lequel
je vais être plongé, vous le recevrez. Quant à siéger à ma
droite ou à ma gauche, il ne m'appartient pas de l'accorder,
il y a ceux pour qui ces places sont préparées. »
Les dix autres avaient entendu, et ils s'indignaient contre
Jacques et Jean. Jésus les appelle et leur dit :
« Vous le savez : ceux que l'on regarde comme chefs des
nations païennes commandent en maîtres ; les grands leur
font sentir leur pouvoir.
Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut
devenir grand sera votre serviteur.
Celui qui veut être le premier sera l'esclave de tous :
car le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais
pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

 

 Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible -

Repost 0
Published by Site paroissial. - dans Evangile
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 07:55

Musique-pour-Dieu.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre concert mensuel aura lieu le dimanche 28 octobre 2012–
à 17 heures, à l’Eglise paroissiale – entrée libre.
Nous recevrons Maurice Clerc,
l’organiste titulaire de la Cathédrale Saint-Bénigne de Dijon.

 

au programme:

Claude GERVAISE, Jean-Joseph MOURET, Domenico MARCELLO, Gabriel FAURE,

Jean LANGLAIS

Dieterich BUXTEHUDE, Johann PACHELBEL et Johann-Sébastien BACH.

 

***********************


Repost 0
Published by Site paroissial. - dans Actualité
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 12:38

Vingt-huitième dimanche du temps ordinaire

 

 

P1000919.JPG

Chapiteau dans la Chapelle de l'ancien Carmel de Paray le Monial.(clic sur image)

 

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 10,17-30.


Jésus se mettait en route quand un homme accourut vers lui,
se mit à genoux et lui demanda : « Bon maître, que dois-je
faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? »
Jésus lui dit : « Pourquoi m'appelles-tu bon ?
Personne n'est bon, sinon Dieu seul.
Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre,
ne commets pas d'adultère, ne commets pas de vol, ne porte
pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore
ton père et ta mère. »
L'homme répondit : « Maître, j'ai observé tous ces
commandements depuis ma jeunesse. »
Posant alors son regard sur lui, Jésus se mit à l'aimer.
Il lui dit : « Une seule chose te manque : va, vends tout ce
que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ;
puis viens et suis-moi. »
Mais lui, à ces mots, devint sombre et s'en alla tout triste,
car il avait de grands biens.
Alors Jésus regarde tout autour de lui et dit à ses disciples :
« Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses
d'entrer dans le royaume de Dieu ! »
Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles.
Mais Jésus reprend : « Mes enfants, comme il est difficile
d'entrer dans le royaume de Dieu. Il est plus facile à un chameau
de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le
royaume de Dieu. »
De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient
entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? »
Jésus les regarde et répond : « Pour les hommes, cela est
 impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. »
Pierre se mit à dire à Jésus :
« Voilà que nous avons tout quitté pour te suivre. »
Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : personne n'aura quitté,
à cause de moi et de l'Évangile, une maison, des frères,
des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre,
sans qu'il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons,
frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions,
et, dans le monde à venir, la vie éternelle.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible -

Repost 0
Published by Site paroissial. - dans Evangile
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 08:18

Vingt-septième dimanche du temps ordinaire

 

 

Van-Dyck-copie-1.JPG

Van Dyck : Laissez venir à moi les petits enfants.

 

 Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 10,2-16.

Un jour, des pharisiens abordèrent Jésus et, pour le mettre à l'épreuve,
ils lui demandaient : « Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? »
Jésus dit : « Que vous a prescrit Moïse ? »
Ils lui répondirent : « Moïse a permis de renvoyer sa femme à condition
d'établir un acte de répudiation. »
Jésus répliqua :
« C'est en raison de votre endurcissement qu'il a formulé cette loi.
Mais, au commencement de la création, il les fit homme et femme.
A cause de cela, l'homme quittera son père et sa mère,
il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'un.
Ainsi, ils ne sont plus deux, mais ils ne font qu'un.
Donc, ce que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas ! »
De retour à la maison, les disciples l'interrogeaient de nouveau sur
cette question. Il leur répond : « Celui qui renvoie sa femme pour en
épouser une autre est coupable d'adultère envers elle. Si une femme a
renvoyé son mari et en épouse un autre, elle est coupable d'adultère. »
On présentait à Jésus des enfants pour les lui faire toucher ;
mais les disciples les écartèrent vivement.
Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit :
« Laissez les enfants venir à moi. Ne les empêchez pas,
car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent.
Amen, je vous le dis : celui qui n'accueille pas le royaume de Dieu
à la manière d'un enfant n'y entrera pas. »
Il les embrassait et les bénissait en leur imposant les mains.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible -

 

Repost 0
Published by Site paroissial. - dans Evangile
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 15:10

Vingt-sixième dimanche du temps ordinaire

 

moulin_huile_ane.jpg

 

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,38-43.45.47-48.

Jean, l'un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu
quelqu'un chasser des esprits mauvais en ton nom ; nous avons
voulu l'en empêcher, car il n'est pas de ceux qui nous suivent. »
Jésus répondit : « Ne l'empêchez pas, car celui qui fait un miracle
en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ;
celui qui n'est pas contre nous est pour nous.
Et celui qui vous donnera un verre d'eau au nom de votre appartenance
au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense.
Celui qui entraînera la chute d'un seul de ces petits qui croient en moi,
mieux vaudrait pour lui qu'on lui attache au cou une de ces meules
que tournent les ânes, et qu'on le jette à la mer.
Et si ta main t'entraîne au péché, coupe-la. Il vaut mieux entrer
manchot dans la vie éternelle que d'être jeté avec tes deux mains
dans la géhenne, là où le feu ne s'éteint pas.
Si ton pied t'entraîne au péché, coupe-le. Il vaut mieux entrer estropié
dans la vie éternelle que d'être jeté avec tes deux pieds dans la géhenne.
Si ton œil t'entraîne au péché, arrache-le. Il vaut mieux entrer borgne
dans le royaume de Dieu que d'être jeté avec tes deux yeux dans la
géhenne, là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s'éteint pas.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible -

Repost 0
Published by Site paroissial. - dans Evangile
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 21:07

Vingt-cinquième dimanche du temps ordinaire

 

enfant_et_Jesus.jpg

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,30-37.

Jésus traversait la Galilée avec ses disciples,
et il ne voulait pas qu'on le sache.
Car il les instruisait en disant : « Le Fils de l'homme est livré aux mains
des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. »
Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur
de l'interroger. Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison,
Jésus leur demandait : « De quoi discutiez-vous en chemin ? »
Ils se taisaient, car, sur la route, ils avaient discuté entre eux pour savoir
qui était le plus grand.
S'étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu'un veut être
le premier, qu'il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. »
Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d'eux, l'embrassa, et leur dit :
« Celui qui accueille en mon nom un enfant comme celui-ci,
c'est moi qu'il accueille. Et celui qui m'accueille ne m'accueille pas moi,
mais Celui qui m'a envoyé. »



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible -

Repost 0
Published by Site paroissial. - dans Evangile
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 15:50

Vingt-quatrième dimanche du temps ordinaire

 

Eglise de Varennes l'Arconce en Charolais

P9130007.JPG

Au tympan du portail sud,  une sculpture représentant l'agneau mystique.- XIIe siècle

 

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 8,27-35.

 

Jésus s'en alla avec ses disciples vers les villages situés dans la région
de Césarée-de-Philippe. Chemin faisant, il les interrogeait :
« Pour les gens, qui suis-je ? » Ils répondirent :
« Jean Baptiste ; pour d'autres, Élie ; pour d'autres, un des prophètes. »
Il les interrogeait de nouveau : « Et vous, que dites-vous ?
Pour vous, qui suis-je ? » Pierre prend la parole et répond :
« Tu es le Messie. »
Il leur défendit alors vivement de parler de lui à personne.
Et, pour la première fois, il leur enseigna qu'il fallait que le Fils de l'homme
souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, les chefs des prêtres et
les scribes, qu'il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite.
Jésus disait cela ouvertement. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de
vifs reproches.
Mais Jésus se retourna et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre :
« Passe derrière moi, Satan ! Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais
celles des hommes. »
Appelant la foule avec ses disciples, il leur dit : « Si quelqu'un veut marcher
derrière moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix, et qu'il me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie pour
moi et pour l'Évangile la sauvera.

 

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible

 

Qui-suis-je.jpg

Repost 0
Published by Site paroissial. - dans Evangile
commenter cet article

  • : Paroisse de Saint Tropez
  • Paroisse de Saint Tropez
  • : Site paroissial
  • Contact

Coordonnées Paroisse

Mr l’Abbé Jean-Paul GOUARIN –

 

Curé de N-D de l'Assomption

Vicaire : Marc de Saint-Sernin.

Presbytère 38 rue Gambetta
83990 Saint Tropez
Tél : 04 94 97 05 62
fax  : 04 94 97 69 52

Mail : paroisse.saint.tropez@gmail.com
Permanences au presbytère:
Mardi au Samedi de 10h à 12h.

IMPORTANT .

Toute demande de certificats (Baptême, Confirmation, Mariage.... etc.) doit être envoyée à l'adresse de la paroisse, par lettre et accompagnée d'une enveloppe timbrée pour le retour au demandeur .Merci de votre compréhension

 

Articles Récents

Informations Paroisse

Pape François

 

 

Abbé Marc de Saint Sernin

Vicaire de la Paroisse