Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisse de Saint Tropez

Dimanche11 juillet.

Quinzième dimanche du temps ordinaire

 

 

samaritain1.jpg

Vincent Van Gogh 1853-1890 - Huile sur toile - mai 1890

 

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 10,25-37.

 

Pour mettre Jésus à l'épreuve, un docteur de la Loi lui posa cette question :
« Maître, que dois-je faire pour avoir part à la vie éternelle ? »
Jésus lui demanda : « Dans la Loi, qu'y a-t-il d'écrit ? Que lis-tu ? »
L'autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute
ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit, et ton prochain comme toi-même. »
Jésus lui dit : « Tu as bien répondu. Fais ainsi et tu auras la vie. »
Mais lui, voulant montrer qu'il était un homme juste, dit à Jésus :
« Et qui donc est mon prochain ? »
Jésus reprit : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur
des bandits ; ceux-ci, après l'avoir dépouillé, roué de coups, s'en allèrent en le
laissant à moitié mort.
Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l'autre côté.
De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l'autre côté.
Mais un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de pitié.
Il s'approcha, pansa ses plaies en y versant de l'huile et du vin ; puis il le chargea
sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.
Le lendemain, il sortit deux pièces d'argent, et les donna à l'aubergiste,
en lui disant : 'Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus,
je te le rendrai quand je repasserai. '
Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l'homme qui était tombé
entre les mains des bandits ? »
Le docteur de la Loi répond : « Celui qui a fait preuve de bonté envers lui. »
Jésus lui dit : « Va, et toi aussi fais de même. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible -


*****************************

L'ÉVANGILE D'AUJOURD'HUI NOUS DIT...     
Que Jésus enseigne que l'Amour est inconditionnel.
C'est dire aussi qu'un Amour vrai de Dieu conduit nécessairement à un Amour du prochain. 
À plusieurs reprises déjà, Jésus avait proclamé:  « C'est la MISÉRICORDE que je veux
et non les sacrifices ».  Ici, c'est à dessein que Jésus met en vedette un prêtre et un lévite,
car ils ne pouvaient officier dans le Temple s'ils avaient touché le sang. 
Jésus veut bien nous signifier par là que Dieu attache plus d'importance à notre pratique
de la CHARITÉ et du SERVICE DES AUTRES dans la vie quotidienne qu'à notre pratique
du CULTE et de la PRIÈRE.  On ne sert pas Dieu dans l'ÉGLISE si on ne le sert pas
dans la famille, au travail, dans des loisirs, sur la rue et la route...  Dieu n'a pas faim dans
le Tabernacle, mais IL a faim et soif dans ses pauvres...  et les faims et les soifs ne sont
pas seulement physiques...  IL considère comme fait à LUI-MÊME ce que nous faisons
aux miséreux et les pauvres, ceux qui nous sont sympathiques et les autres.        M.C.


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article